Webmaster freelance » Webmaster Seo » Le maillage interne et la structure en silo

Le maillage interne et la structure en silo

sécurité wordpress
Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Le maillage interne est une technique de référencement naturel consistant à créer des liens internes entre vos pages.

Un lien interne est un lien qui relie deux pages d’un même domaine. Insérer des liens entre vos articles par exemple favorise leur indexation et répartit la popularité du domaine sur les différentes pages.

Cette pratique Seo profite donc à votre classement sur Google.

maillage interne SEO

Le lien : la base du référencement naturel

Il fluidifie la navigation en aiguillant le visiteur vers des pages plus profondes.

Le maillage interne fait chuter le taux de sortie

Les liens hypertextes de votre site internet permettent aux internautes de visiter plus de pages et de rallonger le temps de visite sur votre site web.

Un site qui garde ses visiteurs plus longtemps et qui les incite à visiter plusieurs pages, offre une meilleure expérience utilisateur aux internautes. Les liens internes ont donc pour vocation de faire chuter le taux de sortie. Cela signifie que la qualité de votre site web sera renforcée et votre classement s’en trouvera amélioré.

Le maillage interne diffuse la popularité :

Le maillage interne permet de transférer la popularité de la page d’accueil vers les pages plus profondes.

L’autorité des pages qui reçoive le lien s’en trouve renforcée et cela profite à sa popularité. Plus une page est populaire, plus elle peut transmettre de “Jus” aux autres pages liées.

Le maillage interne renforce l’autorité d’une page en diffusant la popularité au sein des pages.

Le PageRank de Google ou “Jus” :

Le maillage interne permet d’augmenter le PageRank de vos pages principales, car votre page d’accueil est la page qui est le plus souvent la plus populaire. Et ce “jus” sera à son tour transmis aux pages plus profondes depuis vos pages principales.

Le PageRank permet de calculer le Jus transmis à une page.

“Le PageRank ou PR est l’algorithme d’analyse des liens concourant au système de classement des pages Web utilisé par le moteur de recherche Google.” (Wikipedia)

C’est une formule mathématique inventée par Google qui calcule la popularité d’une page en se basant essentiellement sur le nombre de liens qu’elle reçoit. L’URL de départ transmet une partie de son “linkjuice” à l’URL d’arrivée.

Il n’est plus utilisé par Google officiellement, mais contribue à distribuer le budget crawl de Google et donc c’est un facteur important pour vos pages stratégiques, mais avoir un bon PageRank ne suffit pas à être bien placé !

Le PageRank interne est calculé en fonction du nombre de liens entrants et sortants de chaque page, de leur profondeur et permet d’avoir une bonne idée du poids d’une page dans une arborescence.

Une stratégie de liens internes permet de contrôler le link juice distribué. L’idée est de donner le maximum de jus à vos pages stratégiques.

Le calcul du PageRank va vous permettre d’établir une stratégie pour votre maillage interne.

Le calcul du PageRank dépend de :

  • La quantité et la qualité des pages de liens entrantes
  • Le nombre de liens sortants sur chaque page de liens
  • Le PageRank de chaque page de lien

La page qui obtiendra le plus grand nombre de liens thématisés obtiendra un meilleur positionnement dans les SERP de Google, car une page qui reçoit beaucoup de jus aura tendance à être plus crawlé que les autres.

Comment créer une simulation permettant d’avoir une idée du PageRank ?

Il vous faudra hiérarchiser les pages les plus importantes afin d’optimiser votre maillage interne.

Comment optimiser votre maillage interne ?

L’objectif du maillage interne est de permettre de favoriser certaines pages, cela peut être une page produit ou un article de blog.

Réaliser un bon maillage interne consiste à choisir de faire des liens afin de « diriger » l’internaute vers les pages les plus importantes de votre site web. La destination cible pourra être  une page de conversion comme une page produits d’une boutique en ligne.

Et pour booster vos pages les plus importantes, choisissez de faire de vos pages stratégiques le carrefour des visites de votre site internet en optimisant le maillage interne et en créant des liens optimisés vers elles.

Je recommande donc de faire des liens internes en choisissant en priorité les pages qui convertissent le mieux, les nouveaux articles de blog pour une indexation plus rapide

Vous pouvez faire jusqu’à 5 liens par page maximum pour fluidifier votre trafic, transférer un bon “jus” de liens et renforcer vos positions dans les SERPS.

Choisissez bien les ancres de vos liens

Le grand avantage du maillage interne est qu’il permet de choisir les requêtes sur laquelle vous souhaitez positionner votre page cible dans la mesure où ce lien reste pertinent par rapport au contenu proposé. Votre classement sur ce mot-clé s’en trouvera renforcé.

En effet, chaque lien (ou ancre) contiendra un mot-clé. Le mot clé contenu dans le lien renverra vers votre page ce qui améliore votre référencement sur l’expression cible. L’ancre sert donc à identifier de quoi parle votre article et Google positionne la page suivante sur ce mot-clé précis. Elle aide Google à référencer une page sur un mot-clé choisi. En permettant à Google d’identifier l’expression principale de la page à optimiser, vous améliorer votre Seo sur des requêtes sélectionnées.

Je vous conseille donc de choisir soigneusement vos ancres et de les diversifier un maximum. Votre site pourra ainsi obtenir de la visibilité sur de nouvelles requêtes sur lesquelles il ne se positionnait pas auparavant. Votre lectorat s’élargit et votre base de clients aussi !

À noter : Il n’y a pas de sur-optimisation possible pour les liens internes à un site web. Nous verrons plus loin que cela n’est pas vrai pour les backlinks.

Comment éviter de gaspiller du jus vers les pages inutiles ?

Le plus simple, c’est de supprimer les liens. Dans d’autres cas, il faudra réaliser de l’obfuscation de liens en laissant les liens visibles pour l’utilisateur mais pas pour Google.

Pour obfusquer certains liens sous WordPress :

Il est donc préférable de travailler une arborescence qui vous permettra de mettre en valeur votre contenu de façon progressive même si cela implique de créer un grand nombre de pages.

Un exemple maillage interne efficace est la structure en silo qui garantit un excellent référencement.

La structure en silo

Une seule thématique par silo

Dans une structure en silo, votre arborescence se décompose comme suit : la page mère mène à des filles, elle-même reliée à des petites-filles, etc. Mais vous devez catégoriser au mieux afin de permettre aux robots de mieux comprendre les différentes thématiques de votre site.

Toutes les pages doivent appartenir à la même thématique afin de rendre plus compréhensible aux robots d’indexation le sujet traité. Dans cette section, on trouvera donc que des pages ou articles aux contenus proches ou similaires. Le champ sémantique sera donc respecté dans une structure en silo.

De plus, la structure est aussi plus lisible pour l’internaute puisque vos contenus sont mieux rangés.

Notre conseil : couvrir le maximum de requêtes

Votre maillage interne amène l’internaute à des pages de plus en plus « qualifiées ».

En règle générale, l’objectif d’un bon maillage internet est de diminuer la profondeur de votre site web en limitant à 3 clics l’accès de n’importe quelle page depuis la page d’accueil.

Par exemple, quelle différence faites-vous entre « financement » et « financement de machines » ? Ici, nous voyons bien la différence entre votre page mère “financement”et votre page de niveaux 1, la page fille, “financement de machine”.

Les pages de niveau 1 se situe donc à un clic de la page d’accueil.

Les requêtes sur lesquelles sont optimisées les ancres sont de plus en plus précises à mesure que vous descendez d’un niveau dans l’arborescence.

Une page mère qualifiées doit amener à des pages filles (des produits/ou des services) « ultra-qualifiés » dans la même thématique.

Cette technique pourra être étendue à d’autres pages filles par exemple : “financement de machine outils” et “financement d’outils de production”.

Les pages de niveau 2,  situées encore un niveau en dessous, c’est-à-dire les pages petites filles sont encore plus précises dans la thématique.

Vous êtes à présent au niveau 2 soit à deux clics de l page d’accueil.

De “financement de machine outils” on décline à “Tondeuse” et “Tracteurs”, etc…

Chaque fichier de niveau inférieur prolonge votre champ lexical pour mettre en relief des mots-clés sémantiquement de plus en plus variés qui parlent de votre métier. On élargit au maximum votre champ sémantique en déclinant ainsi toutes les variations de produits situées dans la même catégorie pour couvrir le plus grand nombre de requêtes sur Google.

De plus, la navigation ainsi créée permet de rendre accessible n’importe quelle page en maximum 3 clics.

Attention toutefois à ne pas dépasser 4 niveaux de profondeur pour ne pas perdre l’internaute. On considère qu’une page est profonde lorsqu’il faut plus de 3 clics pour y accéder depuis la page d’accueil.

La structure en silo est “The” technique d’expert seo pour ranker sur des mots-clé même très concurrentiels, mais aussi sur des mots clés de longue traine. Cela permet en outre de fluidifier la navigation.

Je ne connais pas de beaucoup de sites bien référencés qui n’utilisent pas cette technique vulgarisée par Laurent Bourelly, notre Seo Rock Star, mais il n’est pas le seul.

Les différents niveaux en détails

Le maillage interne ajoute des liens entre les pages de la façon suivante :

  • de type fille vers la page mère, la page cible
  • de type mère vers la page fille qui renvoient vers des pages plus basses.
  • de type transversaux qui relient deux pages de même niveau.

la structure en silo

 

L’arborescence ainsi créée est structurée par une série de liens. Ces liens entre pages de niveaux différents permettent à l’internaute de choisir les informations qui l’intéressent pour aller du plus général au plus précis.

Plusieurs logiciels tels que Freemind, Coggle, XMind ou MindMeister vous seront d’une grande utilité pour créer facilement et rapidement une cartographie mentale et construire votre future arborescence selon les mots-clés et thématiques.

La carte mentale des idées conçue à l’étape précédente vous servira de support pour déterminer les différentes catégories à créer sur votre site et à analyser chaque niveau de votre structure afin de vous assurer de la cohérence globale selon le principe de l’entonnoir.

Chaque page de niveau supérieure (page d’accueil ou page stratégique) va transmettre du jus aux pages filles.

Et à l’inverse chaque page de niveau inférieur va pousser, en retour, votre page stratégique dans les résultats des moteurs de recherche.

Le maillage interne est donc essentiel à l’organisation de votre site, car en travaillant l’arborescence de votre site, du plus simple au plus complexe, on obtient une structure optimisée pour les moteurs de recherche tel que Google.

 

arborescence optimisée

Une arborescence optimisée :

Page pilier :

Il faut définir quelles seront les pages piliers qu’il faudra « pousser » car c’est la cible du cocon. En général, on choisit un mot clé racine, votre requête principale ou une expression très concurrentielle : c’est une page au contenu informatif qui couvre toutes les intentions de recherche de votre public cible. Etant donné que chaque sous-thème sera abordé dans votre page pilier, nous recommandons de rédiger la page mère en dernier. Les pages mères devront disposer d’un lien direct vers la page d’accueil.

Comment faire pour identifier les sujets de la page pilier
Pour identifier les sujets de la page pilier, la première étape consiste à choisir des thèmes génériques susceptibles de regrouper différents mots-clé qui répondent aux intentions de recherche de vos personasUne persona est une description de votre client idéal ou de votre cible de marché.
Pour déterminer les sujets piliers, il faut répartir chaque intention de recherche en fonction des produits ou services proposés sur votre site web.
Une page pilier représente la base d’un groupe thématique. Les pages piliers sont des guides complets sur un thème précis et explorent les différents aspects d’un sujet de façon générale. Elles se trouvent au centre de chaque groupe thématique et propose une vue d’ensemble de tous les aspects de votre thématique. Cette page doit répondre à toutes les questions qu’un internaute se pose.
Une page pilier doit comprendre :
  • Une définition de la thématique ou du terme dans les 200 premiers mots de votre page pilier.
  • Une table des matières à puces ou numérotée.
  • Une déclinaison de mots-clés de longue traine (expressions plus précises) liés à votre thème  dans chacun des sous-titres.
  • Un contenu proposant une vue d’ensemble de toutes vos pages filles reliées à votre page pilier sans rentrer dans les détails .
  • Votre texte devra être assez général et devra contenir des liens vers vos pages filles.
  • Des extraits intéressants, sans pour autant approfondir le sujet.
Il faut donc associer un mot-clé principal bien choisi à la page pilier qui doit être suffisamment vaste pour regrouper 5 à 15 articles. Votre page pilier doit couvrir tous les aspects d’un sujet donné d’une façon générale en proposant des liens vers des articles plus approfondis.

Ce mot-clé devra ne pas être trop générique comme “Nos services” ou “Notre offre” mais  doit bien visé un mot clé pertinent pour votre persona. On cherche donc une expression à fort trafic qui inclus toutes les expressions secondaires.

Pages intermédiaires :

Les pages piliers sont reliées à celles de niveau inférieur par le maillage interne qui assure la transition. Les pages intermédiaires
traitent en détail de certaines spécificités du sujet.

Une technique efficace consiste à placer des CTA à des endroits stratégiques du site afin de mener le client vers des types de contenus qui font partie intégrante du cocon et qui sont donc destinés à répondre à ses interrogations.

Les pages intermédiaires devront cibler des expressions plus précises que vos mots-clé phares de manière à disposer d’un champ sémantique exhaustif sur le sujet. Ainsi, nous réservons les expressions susceptibles de regrouper le plus d’articles possibles tout en étant proche du mot-clé générique visé dans la page pilier.

Il vous suffit , en effet, de sélectionner les requêtes qui sont directement liées au sujet principal. Par exemple, pour un sujet qui parle de « Voiture » dans la page pilier, les mots-clés des pages intermédiaires seront : “voiture thermique”, “voiture hybride”, “voiture électrique”, “voiture diesel”, “voiture sans permis”, etc…

Nous développons un aspect spécifique du sujet principal tout en proposant des informations détaillées et en privilégiant  les informations comparatives.

 

Pages finales :

Nous recommandons de commencer la rédaction de notre cocon sémantique par les pages filles.

Elles constituent le dernier niveau de l’arborescence et contiennent des liens qui renvoient vers les pages supérieures.

Vous devez également y placer des liens transversaux afin de relier ces pages entre elles. Les pages filles et les pages petites filles de même niveau doivent aussi être reliées entre elles grâce au maillage interne.

Les pages finales en orange sur le schéma n’ont pas pour objectif de se positionner à tout prix sur Google, leur enjeu SEO est moins de se positionner que d’apporter un contenu riche au niveau sémantique et qui comportera un lien vers la page pilier, afin de lui transférer par ce biais de la légitimité sémantique sur sa thématique. On évitera de multiplier les articles qui parlent de la même chose :

Par exemple :

  • Comment s’habiller pour une femme sportive :
  • Comment s’habillent les athlètes, les joggeuses ou les coureuses?
  • Quels sont les vêtements femme appropriés pour le sport ?
  • Les meilleures tenues pour les femmes sportives?

Ces idées d’articles sont trop similaires et risquent de se faire concurrence. On appelle cela: la cannibalisation de mots clés. Cela nuit à votre référencement.

Nous réservons les mots-clés de longue-traîne pour les pages des niveaux inférieurs. L’ensemble des articles devront répondre à l’ensemble des interrogations que ce pose l’internaute. Il faut utiliser tous les termes spécifiques à votre marques, à vos produits ou services.

En général, on préconise une description de produit, des conseils ou des astuces.

Par exemple :

  • Les tendances de la mode en 2021 pour les femmes sportives?
  • Comment trouver des vêtements de sport pour femme en ligne?
  • Les meilleurs conseils pour styliser votre tenue de sport?
  • Quels articles de sport acheter pour pratiquer votre sport favori?
  • Quelles tenues sportives pour l’été?
  • Quels articles de sport privilégier pour l’hiver?

On voit bien que chaque article dispose de sa propre intention de recherche et qu’ils ne se font pas concurrence.

 

Cette technique du maillage interne permet de prolonger le temps de visite et d’apparaître dans les premières places sur Google sur un grand nombre d’expressions puisées dans la longue traine.

Exemple de silo

Positionnement des liens dans les pages :

Page pilier : les liens doivent être placer en haut de page et à contextualiser.
Page intermédiaires : les liens se trouvent en milieu de page.
Pages petite fille : les liens sont en bas de page.

Plus le maillage est précis et les ancres de liens optimisés, plus le résultat sur Google est satisfaisant.

Dernières vérifications :

Attention !

  • Les contenus d’un silo ne font pas de liens vers les contenus des autres silos
  • Dans chaque silo, vérifier que les pages de même niveau ont un lien réciproque entre elles
  • Dans chaque silo, vérifier que les pages font des liens vers le niveau supérieur et le niveau inférieur.
  • Eviter les liens redondants

Alors prêt pour réaliser un maillage interne efficace ?

Le maillage interne constitue l’un des facteurs clé d’un Seo réussi. Il contribue à émailler votre site internet de liens et d’être visible sur de nombreux mot-clés.

La structure en silo a un impact important sur votre classement sur les moteurs de recherche et le référencement naturel de votre site.

Cela prolonge le temps de visite en incitant à aller plus loin vers d’autres articles plus précis, de niveau inférieur, ce qui booste votre référencement et profite à votre classement sur Google. Alors bon Seo !

 


Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

2 commentaires sur “Le maillage interne et la structure en silo”

  1. Bonjour et merci pour cet article !
    Comme c’est une technique de référencement on-page, qui a l’avantage d’offrir une meilleure navigation aux visiteurs. Mais n’y a-t-il pas une sorte de limite pour éviter de trop en faire, une sorte de rapport ou pourcentage de lien en local ?
    Au plaisir 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


BESOIN DE CONSEILS ?

Si vous voulez discuter de votre projet web, n’hésitez pas à en parler avec Webmaster freelance!

06 63 27 17 00