Webmaster freelance » Webmaster Seo » Les outils Seo préférés de nos meilleurs experts en référencement

Les outils Seo préférés de nos meilleurs experts en référencement

    outils seo utilisés par les experts
    Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

    Parmi l’offre pléthorique des outils Seo qui existe sur le marché, on peut citer Babbar, Semrush, Cocoon.se, Ahref, Seolyzer, Screaming Frog et j’en passe…

    Alors, lorsqu’on fait du Seo, on peut se demander le(s)quel(s) choisir pour réaliser un audit de site internet. J’ai donc interrogé les meilleurs experts Seo francophones pour connaître leurs outils Seo préférés.

    C’est une question difficile, car il n’est pas évident de n’en choisir qu’un seul pour réaliser une prestation Seo complète. Dans cet article, vous trouverez l’avis d’une vingtaine de spécialistes Seo francophones pour savoir quels sont les outils indispensables aujourd’hui pour un consultant Seo.

    La question posée est « Quel est votre outil Seo préféré pour réaliser un audit ? ».

    Nos experts évoquent leurs principaux outils Seo, ceux qu’ils utilisent au quotidien et enfin ils nous expliquent pourquoi ils servent chacun leur spécialité.

    Daniel Roch

    https://www.seomix.fr

    Pour être parfaitement honnête, nous avons à l’agence SeoMix pas mal d’outils que nous aimons beaucoup. Mais avant de vous lister les principaux, faites bien attention à garder un élément en tête : avoir de bons outils est une chose, savoir réellement les utiliser en est une autre. Il vaut donc mieux en avoir peu, mais les maîtriser parfaitement, plutôt que d’en avoir des dizaines et des dizaines.
    Le premier que je citerai est tout simplement Excel : ce n’est pas un outil SEO en soi, mais il devient très souvent indispensable pour de nombreuses tâches comme :

    • Filtrer et traiter des données d’autres outils ;
    • Combiner des données de plusieurs sources différentes ;
    • Faire des roadmaps ;
    • Le traitement des logs d’un serveur ;
    • Préparer des plans de redirections ;
    • Etc…

     

    Le second est l’excellent Screaming Frog Spider SEO : c’est sans doute l’outil le plus complet qui existe pour analyser les aspects techniques d’un site, les contenus et sa structure (et vous pouvez utiliser Gephi en complément pour une analyse encore plus poussée du maillage interne).

    Le troisième serait SemRush car il permet d’avoir une vue d’ensemble du référencement naturel d’un site (avec l’historique qui va avec), tout en permettant de réaliser des audits de mots clés pertinents.

    Enfin, le dernier outil que l’on aime beaucoup à l’agence est Majestic SEO. Il est très puissant pour l’analyse des backlinks d’un nom de domaine (et pour surveiller ceux des concurrents).

    Si je ne devais en choisir qu’un, je dirais Screaming Frog, car il permet d’analyser des éléments du site qui seraient bien trop complexes à détecter par soi-même (et surtout, leurs équipes de développeurs n’arrêtent pas de l’améliorer, avec par exemple la version 16 sortie cette semaine).


    Daniel Roch

    Daniel Roch - consultant Seo et dévelopeur WordPress

    Daniel ROCH – Fondateur de l’agence SEO SeoMix – Consultant SEO et développeur WordPress – Créateur de la solution SEO KEY – Conférencier récidiviste

    Sylvain Vidal

    https://www.seo.fr

    Il est certain que nous utilisons un paquet d’outils en fonction de la quantité de pages, du secteur d’activité, de la complexité souhaitée de l’audit…

    Dans mes préférés, je vais clairement mettre ScreamingFrog pour un audit d’architecture rapide, et me faire à l’idée rapidement d’une quantité d’optimisations à réaliser sur le contenu.

    Pour les liens, je suis sur Ahrefs ; j’utilise très peu Semrush (pas un grand fan de l’interface et je déteste leur support).

    Je vais aussi lancer sur les audit un Ranxplorer (sur les sites francophones) ou Semrush (sur les sites internationaux) pour voir les positions.

    Voici ma première toolbox pour commencer, agrémenté de plein d’autres outils en fonction des besoins.


    Sylvain Vidal

    Sylvain Vidal Seo.fr

    Baigné dans le SEA depuis 2004 et le SEO depuis 2008, Sylvain VIDAL est un touche-à-tout du Web afin de pouvoir proposer à ses clients des solutions globales de visibilité. Avec une passion pour les données et Google Analytics, il intègre une approche Data Analyst et Business à ses préconisations et accompagnements clients. Agence pionnière de SEO depuis 1998, SEO.fr s’est entouré d’une vingtaine de collaborateurs aux compétences diverses (SEO, SEA, SMO, Création de site, Data Analyst, …) pour former une équipe de choc et proposer des réponses complètes et une expérience unifiée aux clients, en leur évitant un maximum d’intermédiaires. Tout est réuni pour travailler avec une seule agence dans la Visibilité Digitale !

    Christian Meline

    https://www.referencement-naturel-white-hat.fr

    Pour l’étude du maillage, d’un point de vue organique, rien ne vaut cocon.se, mais je ne suis pas objectif 😉

    Olivier Andrieu

    https://www.abondance.com

    Il existe de très nombreux outils disponibles et j’aurais tendance à dire que c’est l’examen du site qui va déterminer au fur et à mesure quels outils prendre en compte tout autant que l’inverse. Le SEO n’est pas une science exacte :-)”

    Pour faire un audit, je vais utiliser de nombreux outils différents, parfois même différents en fonction du type de site. Exemple : Semrush pour auditer les mots clés, Screaming Frog pour le crawl, la search console pour l’indexation, Cocon.se pour le maillage interne, Majestic et Babbar pour le netlinking, Web developer pour le balisage, etc.

    Donc comment en ressortir un plutôt qu’un autre ? Ils ont tous leurs spécificités.

     

    Laurent Bourrelly

    https://www.laurentbourrelly.com

    Tout les autres vont répondre Screaming Frog. C’est devenu facile. L’outil fait 80% du travail, mais sans analyse manuelle, c’est incomplet. Il ne connaît pas le surfeur aléatoire de Google. En manuel, on explore le site comme googlebot et en plus les effets des algorithmes de calcul de pertinence, filtres à to-spam, etc.

    C’est mon cerveau. Je suis de la vieille école. On a appris à analyser un site sans outil. Un crawler de base comme Xenu était la seule option existante, ainsi que les logs Google à traiter sous Excel.

    Benjamin Thiers

    https://www.benjaminthiers.net

    J’associe deux outils pour mes audits SEO.

    Semrush : je suis accro à Semrush pour ses nombreuses fonctionnalités et sa convivialité. Il me permet d’obtenir des informations précieuses en sémantique, en netlinking et en technique. J’apprécie aussi beaucoup ses fonctionnalités de benchmarking autour des mots-clés et des liens. Auditer un site, c’est aussi être capable de le positionner par rapport à ses concurrents ! Semrush est pour moi tout simplement incontournable.

    Screaming Frog : lors d’un audit, j’utilise toujours un crawler pour une analyse technique plus poussée. Screaming Frog est très précis et offre de nombreux éléments pour une analyse de grande qualité. Je peux ainsi détecter des failles, des facteurs bloquants ou des points de faiblesse qui m’auraient échappé.

    Je couple aussi souvent ces informations avec les données remontées par les outils de Google (Analytics, Search Console). Par exemple, un export de crawl Screaming Frog couplé aux données sur les pages actives SEO obtenues grâce à Analytics me permet de sortir des informations importantes : quels types de pages génèrent des visites SEO, quel est leur niveau de profondeur moyen, etc.


    Benjamin Thiers

    BENJAMIN Thiers expert Seo

    Dans le référencement naturel depuis 2003, Benjamin est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet : Digitalisez votre Marque (Studyrama), Ce que Google Veut (Studyrama), Le référencement (Studyrama), La boîte à Outils du SEO (Dunod). Il a rejoint l’agence Digimood en 2016, où il dirige le pôle dédié au SEO sémantique. Il enseigne aussi le référencement naturel en business school, à l’université et auprès d’un public de professionnels.

    Laura Blanchard

    https://www.khosi.fr

    • Pour le crawl : Screaming Frog et/ou Oncrawl
    • Pour l’état des lieux du positionnement : Google Search Console + SEMrush
    • Pour analyser un point précis : SEObserver
    • Pour l’analyse sémantique : 1.fr
    Notre dernier projet : https://alfieformation.fr/, notre centre de formation aux métiers du digital !

    Isabelle Canivet

    https://yellowdolphins.com

    Notre outil préféré est SEMrush pour déblayer le terrain, après on va dans la Search Console. On utilise encore d’autres outils, bien sûr, mais ces deux-là sont incontournables

    SEMrush est un outil très complet qui s’inscrit également dans un processus d’amélioration continue. De plus, l’équipe est super sympa et très proactive.

    Dans le top 3 des outils : Search Console, Google Analytics, Screaming Frog.

    Jean-Benoît Moingt

    https://www.watussi.fr

    ## Un navigateur web
    Le monde du SEO a vécu ces dernières années une véritable course à l’armement. Nous disposons de plus en plus d’outils qui sont de plus en plus puissant. À tel point qu’on peut avoir tendance à oublier les bases. Le point de départ d’un audit doit consister à se balader sur le site internet pour commencer à le renifler : étudier sa structure, le maillage entre les pages, l’optimisation des balises, les technologies utilisées, … Cette première analyse permet de découvrir où l’on met les pieds et d’avoir une première idée de ce sur quoi il va falloir axer l’audit.

    ## Un outil de ranking
    Un outil de ranking va permettre d’identifier les mots clés sur lesquels se positionne le site web. Évaluer le réservoir de croissance (les mots clés en position 11 à 30). Identifier les concurrents principaux et les champs sémantiques non exploités. SEMrush et Ranxplorer sont les deux services les plus connus.

    ## Un crawler
    Passé les quelques dizaines de pages, il devient impossible de se représenter correctement un site internet “à l’oeil nu”. Un crawler va permettre d’analyser la totalité du site internet en le parcourant comme le ferait un robot d’indexation et en tirer un ensemble d’enseignements : volume de pages, profondeur, PRi, codes retour, performances, duplications, … En fonction du volume du site, des besoins et du budget à votre disposition, vous pouvez choisir entre ScreamingFrog, Botify, Oncrawl ou SEOlyzer.

    ## Un outil de check d’indexation
    Depuis quelques mois, une tendance lourde apparait en SEO : quand une URL n’intéresse pas Google, il ne s’embête même plus à l’indexer, ça libère de l’espace dans les data centers ! Il devient donc intéressant de tester le taux d’indexation sur un échantillon représentatif des pages du site. On peut découvrir de sacrées surprises ! IsIndexed.com qui vient de se lancer propose ce service. C’est également l’une des (très nombreuses) fonctionnalités de SEObserver.

    ## La Search Console de Google
    Indispensable depuis que le referer de Google ne transmets plus les mots clés, la Search Console de Google s’enrichit au fur et à mesure.
    Évidemment indispensable pour avoir les mots clés réels. Google l’enrichit au fur et à mesure et on va y trouver des informations inaccessibles autrement. Dernière fonctionnalité en date : les statistiques sur l’exploration permettant, entre autres, d’identifier les problèmes de connectivité serveur. Impossible d’avoir cette information autrement.

    ## Un analyseur de logs
    Dès lors qu’un site atteint la centaine de milliers de pages, il devient très intéressant d’aller fouiller dans les logs pour vérifier que des nouvelles pages n’apparaissent pas de manière inopinée, qu’un serveur récalcitrant ne retourne pas des erreurs, que 50% des pages ne sont pas orphelines, … Si vous n’avez pas peur de bricoler et que vous savez précisément quoi chercher, les commandes unix sont faites pour vous. Sinon, la plupart des crawlers SEO proposent désormais des fonctionnalités d’analyse de logs.

    ## Un outil de netlinking
    Impossible de faire un audit SEO sans analyser le 3e pilier du SEO : la popularité. Deux outils se partagent le marché : Ahrefs réputé pour son ergonomie et Majestic, réputé pour une meilleure qualité des données. Pour profiter du meilleur des deux mondes, il est plus intéressant de passer par SEObserver qui exploite la donnée Majestic, la recoupe avec d’autres données propriétaires et la met à disposition de manière bien plus pertinente.

    Sylvain Delaporte

    https://www.korleon-biz.com

    Le travail d’audit chez Korleon’biz s’articule sur deux grands axes : L’identification de facteurs bloquants pouvant limiter le potentiel du site avec l’existant et l’identification d’opportunités amenant une stratégie d’optimisation (maillage interne, arborescence, contenu existant, stratégie éditoriale…).

    Les outils que nous utilisons sont donc aussi fonction de ces deux axes. Notez que je ne pourrais être exhaustif sur l’ensemble des outils.

    En premier lieu, parcourir le site en lui-même et son code source est indispensable, en complément des commandes Google. Pendant cette pré analyse, un screaming frog tourne en fond. En complément à cela cocon.se permet de mieux apprécier la structure globale du site.

    Ensuite nous utiliserons des outils comme Seobserver, Semrush pour analyser l’environnement thématique et concurrentiel du site ainsi que son positionnement actuel.  Un outil tel que Killduplicate sera également important pour identifier de possibles duplications de contenu.

    Dans la phase d’optimisation, Seolyzer pour travailler plus en détail avec le croisement de données. L’outil se révèle être une arme redoutable lorsque l’on rentre dans un suivi mensuel du projet.

    Parmi les outils précieux, Yourtextguru sera très puissant pour analyser puis optimiser le contenu sémantique des pages.
    Enfin les évidences à rappeler, la search console lorsqu’elle est accessible et Excel (avec notamment la solution seo tool for excel).

    Olivier Duffez

    http://www.webrankexpert.com

    J’utilise beaucoup d’outils pour le SEO, qu’ils soient gratuits ou payants, tout ce qui m’intéresse, c’est leur valeur ajoutée, le temps qu’ils me font gagner, les choses que je peux obtenir avec et que je n’aurais jamais sinon. Je teste souvent de nouveaux outils et certains ne s’avèrent pas aussi bons que ce que j’avais pu penser, ou que ce qu’ils promettaient. Alors au final qu’est-ce qui est le plus important pour moi ?

    L’outil absolument indispensable pour toutes mes missions de consultant SEO est un crawler qui sait également traiter et digérer les données récupérées pour me les présenter d’une façon extrêmement efficace. Pour ça, j’utilise ma plateforme My Ranking Metrics et principalement son outil phare RM Tech. Il sait crawler un site (ou des sitemaps) et fournit en sortie toutes les données nécessaires, ainsi qu’un rapport. Celui-ci contient des explications rédigées, des tableaux et graphiques, afin de faire gagner du temps (ce qui est le plus précieux pour beaucoup d’entre nous). Sa partie “Synthèse” par exemple m’indique l’état de santé SEO du site, je comprends en 2 minutes l’essentiel à savoir du site. Et surtout, pour aller loin dans l’optimisation, j’exploite les algorithmes QualityRisk et Zombies que j’ai mis au point avec mon associé Fabien Facériès. Nous avons plusieurs milliers de clients, agences et annonceurs. Demandez de ma part ici un pré-audit RM Tech sur le site de votre choix (jusqu’à 100.000 URL !), vous aurez un rapport complet ultra détaillé (sans les annexes).

    Autre outil incontournable : Google Search Console. Il y a plein de rapports utiles, ceux que je préfère sont Performances et Couverture de l’index. Je demande systématiquement à mes clients de me partager l’accès à leur compte, pour mieux les conseiller.

    Je pourrais en citer beaucoup d’autres, disons qu’il faut au moins un outil de suivi de la visibilité (Sistrix est très bien, Semrush ou Ahrefs aussi, bien que trop complets pour uniquement le ranking) et un outil d’aide à la création et l’optimisation des contenus (Semrush ou Ahrefs pour la partie recherche de mots-clés, ou Semji pour un outil plus avancé sur cet aspect). J’utilise aussi souvent des bookmarklets ainsi que des extensions Chrome.

     

    Julien Deneuville

    https://www.databulle.com

    C’est une question difficile, car les aspects que l’on peut traiter au cours d’un audit SEO sont assez variés et le nombre d’outils à notre disposition ne fait qu’augmenter. Mon approche du SEO étant très orientée vers les aspects techniques et la data, les outils que j’utilise prioritairement le sont également.

    Ainsi, l’outil de base à mes yeux est un bon crawler. Mon préféré est OnCrawl, à mes yeux le meilleur sur le marché (et c’est d’ailleurs pour cela que j’ai accepté d’en devenir ambassadeur 😉 ). Des rapports utiles, une fonctionnalité de segmentation inégalée, une interface rapide et fluide, … que demande le peuple ?

    OnCrawl a par ailleurs l’avantage d’offrir également l’analyse d’autres données bien utiles dans le cadre d’un audit : on pensera évidemment aux logs serveur, à Google Analytics ou Google Search Console, mais vous pouvez en fait intégrer vos propres sources de données via la fonctionnalité de Data Ingestion. Cela permet d’enrichir énormément les analyses, par exemple avec des données business (chiffre d’affaires, marge, …).

    J’utilise également l’outil d’optimisation sémantique YourText.Guru de manière un peu détournée : il permet d’obtenir un score d’optimisation des pages vis-à-vis des requêtes visées, et surtout de se comparer aux concurrents sur les critères sémantiques.

    Enfin, je citerai les outils d’analyse des webperfs comme Google Pagespeed Insights et WebPageTest qui permettent d’obtenir des KPI objectifs à l’heure où ces critères prennent de plus en plus d’importance pour la visibilité SEO.

    Alexandre Poulet

    https://www.alexandre-poulet.com

    Pour réaliser un audit SEO, aucun outil n’est à proprement parler indispensable. Tout dépend de ce que l’on souhaite évaluer.
    Si on veut avoir un point de vue global sans forcément entrer dans les détails, je conseille un outil de type “couteau-suisse” comme SEMRush qui permet d’avoir une idée assez complète des forces et faiblesses d’un site.

    L’avantage de cet outil est qu’il permet également de mesurer le positionnement vis-à-vis de sa concurrence, ce qui représente une donnée cruciale pour détecter des opportunités de trafic. Ensuite je pense qu’on ne peut pas éviter l’analyse de crawl pour la partie technique, évaluer la structure du maillage interne et ses axes d’optimisation (un critère trop souvent sous-évalué pour le référencement naturel).

    À ce titre plusieurs outils du marché font le travail : Screaming Frog (bon rapport qualité/prix) ou Botify (si vous avez accès à une licence, car l’outil est très couteux) permettent d’obtenir une cartographie des liens, se rapprochant ainsi de la vision moteur du site étudié.

    Patrick Ligeron

    https://www.neper.fr

    Chez Neper nous utilisons plusieurs outils SEO pour réaliser nos audits. Cela va du plug-in sous Chrome pour avoir un premier aperçu en quelques minutes, aux outils SEO spécialisés ou généralistes.

    Pour les plug-ins Chrome, nous utilisons principalement Wappalyzer Pro, Web Vitals et le très connu Web Developer. Cela nous permet de prendre la température et d’orienter la suite de nos analyses préliminaires.

    Concernant les audits avancés, notre choix s’est porté vers plusieurs outils. L’indispensable Screaming Frog qui vient de passer en version 16 et qui ne cesse de s’enrichir, c’est vraiment l’outil à utiliser pour réaliser un crawl. Il permet tellement de personnalisations avec l’utilisation de regex ou de filtres qu’il fournit des crawls précis qui aboutissent à des analyses très fines.

    Également dans les indispensables que tout SEO utilise, la Google Search Console. Pour aller plus loin, Searchmetrics et Sistrix qui sont très complémentaires ont notre préférence chez Neper. Ces deux outils sont très riches en données fournies et nous exploitons soit l’un, soit l’autre, en fonction des particularités des sites de nos clients et de leurs objectifs Marketing/SEO.

    Pour les backlinks, notre choix s’est porté sur Majestic pour sa spécialisation dans ce domaine et la finesse de ses indicateurs propriétaires.

    Pour finir, nous utilisons indifféremment OnCrawl ou Botify pour l’analyse de logs. Pour être plus complet, notre laboratoire R&D nous a développé plusieurs outils à usage interne (NLP, TALN) qui viennent renforcer notre arsenal.

    L’offre d’outils SEO étant tellement pléthorique, nous avons dû faire des choix, basés sur notre expérience et les besoins de nos clients. Nous limitons les outils utilisés pour ne pas être submergés de données qui en fin de compte viendraient affaiblir nos analyses au lieu de les renforcer.

    Vous remarquerez qu’il n’y a pas un unique outil SEO que nous utilisons au quotidien. Cela s’explique par le fait que certains outils excellent dans un domaine particulier et que d’autres font mieux ou vont plus loin dans un autre domaine. Le SEO est une accumulation de compétences, des champs d’action étendus, qui nécessitent en plus d’outils, de la précision, de la réflexion, du savoir-faire et une expertise qui vont au-delà de ce qu’un outil peut proposer seul aujourd’hui.

    David Groult

    https://www.david-groult.fr/

    Voici les outils que j’utilise principalement pour la réalisation d’un audit SEO.

    Si je devais lister 3 outils précieux pour la réalisation d’un audit SEO, je dirai SEMRush pour la partie recherche de mots-clés, SEObserver pour la compréhension générale d’une SERP et l’analyse des backlinks, et Screaming Frog pour faciliter l’analyse des critères Onsite.

    On pourrait aussi ajouter l’extension Web Developer qui est un véritable couteau suisse. Si l’on couple ces 4 outils à la liste des outils proposés par Google (Search Console, Google Analytics, PageSpeed Insight….), on arrive à avoir une vue assez détaillée de l’ensemble des axes majeurs qui constituent le SEO en 2021 : l’indexation des pages, le contenu, le maillage interne et le netlinking.

    Pour des missions plus pointues et précises, il m’arrive également d’utiliser d’autres outils plus spécialisés.

    => Si je dois me focaliser sur un mot-clé cible en particulier, j’aime également utiliser l’outil Thruu de l’excellent Samuel Schmitt. Son outil permet de rapidement voir les forces et faiblesses des acteurs d’une SERP.

    => Si je dois mener une analyse de logs pour comprendre le comportement de crawl des robots de Google, l’excellent SEOLyzer est également bien pratique.


    David Groult

    David Groult -consultant Seo

    David Groult, Consultant et Head of SEO de l’agence Noiise (née de la fusion des agences SEO Open-Linking et 1ère Position). Je travaille dans le monde du référencement depuis une dizaine d’années. Mes premières balises title datent de 2008 ! Curieux & joueur, je cherche toujours à comprendre les SERP et aiguiser mes connaissances du SEO. Certifié CESEO depuis 2016, je suis depuis cette même année, membre du jury de la commission Certifications (CESEO/QASEO) du SEOCamp.

    Thomas Cubel

    https://www.thomascubel.com/

    Quel outil me semble indispensable ?

    Au quotidien, j’utilise principalement Screaming Frog, Semrush, Yourtext.Guru et Babbar.tech, mais j’en utilise d’autres en fonction des besoins.

    Si je devais en choisir un, je dirai Screaming Frog pour la simple et bonne raison qu’il permet de lever la plupart des problèmes de base du SEO et tous les problèmes techniques. C’est un crawler/scrapper, donc ça permet de faire beaucoup de choses quand on sait s’en servir.

    Après, il y a Semrush qui me permet de regarder les performances et de faire des stratégies. Yourtext.Guru qui me permet d’optimiser les contenus parfaitement et d’être pertinent pour une requête.

    Et Babbar.tech qui me permet de travailler le volet popularité en analysant les backlinks.

    Bien entendu, c’est surtout la matière grise qui aide à prendre des bonnes décisions et créer des stratégies. Sans méthodologies, ni compétence, ni expérience, on ne fait pas grand-chose en SEO, il faut être curieux et patient !


    Thomas Cubel

    Thomas Cubel expert Seo

    Thomas Cubel, Consultant et Formateur SEO. J’accompagne toutes les entreprises dans leur quête de visibilité sur Google et sur les moteurs de recherche en général. Je suis aussi assez régulièrement le pilote / chef de projet de la stratégie digitale via mon profil très polyvalent. Je suis également créateur de contenus vidéos, audio, texte en lien avec le référencement naturel.


    Romuald Paris

    https://romualdparis.com

    La question posée est « Quels sont vos outils SEO préférés pour réaliser un audit ? »

    Les bons outils font les bons artisans ! C’est d’autant vrai également dans le domaine du SEO. Il y a de nombreux outils SEO, je pense de suite à SemRush, SreaminFrog, SEObserver mais il y en a bien d’autres…

    Ces outils servent à la fois pour le suivi régulier de votre stratégie, mais aussi pour mener une analyse plus complète afin de déterminer les facteurs bloquants.

    « Lequel vous semble-t-il indispensable ? Et Pourquoi ?»

    Il y a un outil que j’affectionne particulièrement, c’est SemRush. Cet outil est assez complet ; il permet de répondre à plusieurs problématiques d’analyse de critères On-page, on-site et off-site. Des centaines de critères sont évalués qu’ils soient propres au site audité, aux requêtes des internautes et même des concurrents du secteur, et vous sont présentés dans des tableaux de bord synthétiques permettant de piloter au quotidien les différentes actions à mener : optimisations, création de nouveaux contenus, acquisitions de liens, recherche d’expression, compréhension de phénomènes de hausse ou de baisse de performances, corrélations entre les actions SEO / SEA / SMO


    Romuald Paris

    Romuald Paris


    Maximilien Labadie

    https://www.seopepper.com

    Pendant longtemps, j’ai utilisé Screaming Frog qui permet de gagner énormément de temps lors d’un audit de site.

    Il permet de trouver rapidement les facteurs bloquants et les axes d’amélioration au niveau du code, des titres et des metas, s’il y a des erreurs 404, quelles sont les redirections, quel est le poids des images, etc.

    Grâce à cette vue globale, l’audit est rapide et on peut passer à l’optimisation on-site efficacement.

    Récemment, j’ai découvert l’outil d’audit de site de SEMRush qui fait également très bien le job. Je trouve qu’il est plus esthétique et agréable à utiliser. On a une bonne vue d’ensemble sur la santé de ses sites, avec des scores par thématique : Explorabilité, HTTPS, Core Web Vitals, Performance, Liens internes et Balisage.

    SEMRush nous dévoile quelles sont les erreurs à corriger et les axes d’amélioration, afin que ce soit facilement actionnable.

    Je recommanderais donc les deux outils qui sont parfaits pour auditer un site, avec une petite préférence pour la solution de SEMRush.


    Maximilien Labadie

    Maximilien Labadie Seo Pepper

    Maximilien Labadie – Editeur de sites de niche – Blogueur sur Web & SEO – Dealer de liens sur SEOPepper – Formateur sur l’Académie Web & SEO

    Adeline Lecellier

    https://www.oncrawl.com

    Les outils SEO sont multiples et ont chacun leur objectif.
    De mon point de vue, un outil analytics comme Google Search Console est indispensable, la donnée fournie par Google est fiable pour découvrir l’évolution de l’exploration du site et détecter des erreurs du point de vue de Google.
    En second temps, un crawler est aussi indispensable pour connaître la structure de votre site. Les crawlers qui intègrent une segmentation, comme Oncrawl, permettent d’affiner les analyses sur des types de pages précis et vous offrent un gain de temps précieux pour prioriser vos actions.
    Pour finir, un outil de planification de mots-clés comme Semrush me paraît important pour construire une réelle stratégie de contenu en phase avec votre industrie.

    Adeline Lecellier

    Adeline Lecellier On crawl

    Adeline Lecellier est SEO Strategist chez Oncrawl, où elle met à profit son expérience de freelance dans le service SEO. Passionnée, elle aime comprendre les enjeux business d’une entreprise afin de proposer une stratégie d’acquisition de trafic SEO qui fait sens.

    Voilà, vous aurez reconnus les principaux outils Seo pour référencer un site internet en haut des SERPS. Mais ce qui ressort en fait, c’est que chaque outil a sa spécificité et ne permet pas de tout résoudre.

    Enfin, ce qui fait la réussite d’un projet Seo, c’est surtout la matière grise qui permet d’analyser et de proposer des solutions pertinentes en fonction de chaque site internet.


    Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    BESOIN DE CONSEILS ?

    Si vous voulez discuter de votre projet web, n’hésitez pas à en parler avec Webmaster freelance!

    06 63 27 17 00