Webmaster freelance » Création de site internet » Les objectifs d’un site internet

Les objectifs d’un site internet

kpi et analytics
Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Les objectifs d’un site internet sont différents en fonction de votre domaine d’activité. Chaque entreprise a des besoins spécifiques lors de la création d’un site web. Un site internet d’artisan n’aura pas les mêmes objectifs qu’un site E-commerce à vocation national ou international.

Cet article traite des objectifs internes mais aussi des objectifs tournés vers l’extérieur et qui ont plus un rapport avec la visibilité, il s’agît des objectifs externes.

L’une des premières étapes dans la réalisation d’un site web consiste à définir une stratégie de communication afin de fixer le but de votre site internet. Cet article concerne à la fois le site web vitrine comme le site internet E-commerce.

 

objectif site web

Les objectifs internes d’un site internet

Le but d’un site web est de permettre de gagner du temps et d’augmenter la productivité. Il est donc primordial de bien préparer la création de site internet. Voilà donc quelques opérations simples qui vous feront économiser du temps et de l’argent.

Les objectifs d’un site vitrine

L’objectif de votre site peut être d’automatiser certaines tâches pour vous faire gagner du temps. Et le temps, c’est de l’argent. En effet, en développant un programme de réservation en ligne, de relances automatiques par exemple, votre site peut répondre à la plupart des besoins des utilisateurs sans intervention de votre part.

Des fonctionnalités simples et répétitives telles que la création de devis sont facilement automatisables grâce à la programmation. Cela vous facilitera grandement la vie. 

Grâce au formulaire « contact » de votre site web, vous récupérerez les e-mails de vos clients, partenaires et contacts pour vous constituer un carnet d’adresses. Ces informations permettront à terme de mettre en place une stratégie marketing afin de fidéliser vos prospects à travers une newsletter par exemple.

Votre but est peut-être de décliner les modalités de contact avec les différents services de votre entreprise pour vous permettre de maintenir une bonne communication entre vos collègues et pour ne laisser personne de côté et donc de gagner du temps.

Le traitement des demandes de renseignements vous permet d’affiner les besoins des internautes afin d’améliorer l’expérience utilisateur sur votre site web.

Les objectifs d’un site de petites annonces ou d’un site communautaire

En ce qui concerne les sites dynamiques qui listent depuis votre base de données l’ensemble des données de votre catalogue, il existe plusieurs types de site :

  • Les sites de petites annonces
  • Les sites de type agenda d’événements
  • Les sites de type communautaires (profils membres, mur social, fonctionnalité spécifiques aux membres, etc…)

L’objectif est d’inciter les internautes à remplir le maximum d’informations sans intervention de votre part sur leur profil ou bien sur leurs petites annonces.

Il peut donc être utile de remplir votre base de donnée qui fait la valeur de votre site internet en programmant des séquences d’emails automatiques afin de relancer l’internaute après l’inscription par exemple en lui demandant des informations complémentaires.

Les objectifs d’un site E-commerce :

Il suffit parfois d’ajouter certaines pages explicatives pour réduire le nombre de paniers abandonnés, car cela peut être dû à un manque de confiance ou à un manque d’information : garantie, expertise, détails sur le produit insuffisants.

L’ajout de fonctionnalités comme un code promo réservée aux clients fidèles ou la mise en avant de produits connexes pour compléter la vente peut vous permettre de voir un grand nombre de ventes se faire toutes seules.

Créer un espace client permet de fidéliser et d’ajouter de la plus-value à votre site en fournissant un service supplémentaire aux internautes. De plus, si vous attribuez différents rôles à vos clients, vous pouvez automatiser l’affichage de tarifs adaptés en fonction de votre type de clientèle : revendeur, professionnels, particulier par exemple.

Vous pourrez aussi envoyer une newsletter ciblée pour les différentes catégories de clients. Cela permet de créer un lien privilégié avec vos prospects et de fidéliser votre clientèle.

Avec certains plugins, vous pouvez relancer vos anciens clients ou bien inciter les internautes à finaliser leurs ventes dans le cas d’un panier abandonné.

L’E-commerce est enfin arrivé à maturité et certains services automatisent également la gestion des commandes, des promos, des stocks et des livraisons tout en réduisant la quantité de paperasse inutile. Vous pouvez aussi avoir comme but de déléguer ces tâches à différentes personnes de votre personnel en attribuant différents niveaux d’autorisation : la gestion des stocks d’un côté, le marketing de l’autre, par exemple.

Le service client d’une entreprise peut être digitalisé et vous permettre de gagner du temps et de l’énergie en vous concentrant sur votre cœur de métier et sur la satisfaction de vos clients tout en gardant une trace de leur visite.

Les objectifs externes d’un site web

L’objectif d’un site web tourne autour d’une bonne communication externe. L’une des premières étapes est de définir une stratégie de communication pertinente. Cela prend en compte les objectifs qui sont tournés vers l’extérieur. Une bonne stratégie de développement se conçoit dès la création, mais aussi en continu, pour ne pas laisser votre site dormir et s’enfoncer dans les profondeurs de Google.

Les objectifs externes d’un site vitrine

Le but de votre site internet est peut-être multiple : informer plus ou mieux  et/ou de vendre, d’augmenter votre notoriété, etc…

Attirer des clients et conquérir de nouveaux marchés

L’objectif secondaire d’un site web est de devenir un outil puissant qui vous permet d’alimenter vos listes de prospects.

Récolter les coordonnées de vos prospects via un formulaire « contact » vous permettra de les utiliser à des fins commerciales, notamment par e-mail. De ce fait, il vous permettra de les fidéliser. Promotion, relances, bons vœux, sont autant de moyens de rappeler les internautes à votre souvenir. La maintenance de votre site internet s’avère donc indispensable.

Fidéliser les internautes

Parmi ce qu’on attend d’une plateforme internet, il est primordial de fidéliser votre clientèle. La fidélisation consiste à faire revenir vos clients pour les inciter à consommer de nouveaux services ou produits.

Ainsi, votre site peut vous permettre de mettre en avant des produits/services ou bien des offres promotionnelles à travers une newsletter régulière. Vous pouvez aussi permettre aux visiteurs de s’abonner à votre blog ainsi votre image de marque est confortée sous forme d’actualités diffusées sur votre site.

Publier sur les réseaux sociaux

Le principal but d’un site web est de délivrer de l’information au sujet de votre entreprise en temps réel.

D’après une étude menée par le Credoc en 2016, 85% des Français ont accès à Internet. Il est aujourd’hui devenu indispensable de disposer d’un site web et de le promouvoir via les réseaux sociaux. Une stratégie de développement ne se conçoit plus sans ces outils.

Aujourd’hui, l’un des principaux axe de développement passe par la communication sur les réseaux sociaux. En augmentant le nombre de ses amis sur Facebook, de ses abonnés sur Twitter ou sur YouTube, vous améliorer votre visibilité sur la toile.

Le but de ces opérations de prospection est de se constituer un réservoir de gens potentiellement intéressés par vos services ou produits. Cela profite aussi à votre audience sur votre site web si vous partager vos articles dans vos publications.

objectifs site internet

 

 

Les objectifs externes d’un site E-commerce :

En France, 36,6 millions de personnes font des achats sur Internet, ce qui représente 82,7% des internautes français.

Le E-commerce fleurit sur Internet. Les internautes font désormais confiance au paiement sécurisé. Le marché est mature et les outils de vente en ligne le sont performants. De plus, le coût des locaux est substitué à des frais d’hébergement beaucoup moins élevés. C’est donc un bon choix de monter son E-commerce aujourd’hui.

Une campagne Adwords ou une campagne de publicités ciblées sur Facebook est rentable si votre site de ventes en ligne est efficace et assure un bon retour sur investissement. Si vous gérez une place de marché ou un réseau social, votre but sera avant tout la création d’un compte et l’augmentation de vos abonnés ou de vos membres. 

Le Graal d’un site internet est de convaincre vos prospects de devenir clients. Il est tout à fait possible de concevoir des tunnels de ventes pour optimiser la vente de vos produits ou services lors de campagnes de publicité Facebook, adwords, Instagram. L’objectif est différent mais le principe est similaire.

Cependant, je ne recommande pas ces stratégies si vous n’avez rien à vendre.

Instaurer une relation de confiance

Grâce à des encarts sur votre page d’accueil, des pop-up ou des notifications, ou par votre newsletter on pourra multiplier les messages marketing pour vos clients.

Profitez de vos nouvelles offres, des dernières actualités pour renforcer l’image de marque de votre entreprise. Soyez réactif, le web offre les dernières actualités en temps réel. Cela vous permettra de rassurer vos clients sur la pérennité de votre activité et d’augmenter votre notoriété.

Les moteurs de recherche et les comparateurs de prix permettent de trouver des internautes qui sont potentiellement intéressés par vos produits ou votre marque.

Face à la multiplication de la concurrence, les places de choix sont de plus en plus difficiles à atteindre. Aujourd’hui et particulièrement dans le cas d’un site E-commerce, il existe des solutions pour inciter les internautes à choisir votre enseigne plutôt qu’une autre.

La relation de confiance se mesure grâce aux avis clients.

Faites appel à des sociétés tierces pour évaluer la satisfaction client afin de rassurer les nouveaux clients et les inciter à acheter chez vous.

C’est le cas des entreprises comme :

La réputation est indispensable pour obtenir les bonnes places sur Google, mais aussi pour prendre en considération le réflexe qu’ont les consommateurs de préférer tel site internet pour assouvir leurs envies d’acheter une marque ou un produit.

L’objectif final est donc de se faire connaître et reconnaître, mais aussi de donner une image positive de votre activité à travers votre site internet. Le visuel, mais aussi le marketing, jouent un grand rôle dans le fait que les internautes pourront mémoriser votre marque.

 

 

objectif site internet

Le but d’un site internet : augmenter sa visibilité

Si vous souhaitez étendre votre visibilité ou encore trouver de nouveaux marchés à l’international, un site internet est un excellent moyen de développer votre notoriété sur les réseaux sociaux et sur Google.

On cherchera donc à accroître la notoriété, à augmenter le nombre d’internautes qui connaissent le site où il faut aller. 

À travers le référencement naturel, votre site accroît ses visiteurs.

La stratégie de référencement naturel devient alors primordiale et assez rentable pour obtenir une visibilité à long terme.

Il faut monitorer vos positions sur les mots-clé et optimiser vos pages sur des combinaisons de mots que seule vous apporte la console de Google pour connaître un pic de trafic.

La recherche de backlinks vous permet d’avoir de la visibilité sur les blogs, les sites internet, les portails tenus par les experts et/ou les prescripteurs qui ont naturellement l’assentiment des internautes dans votre domaine d’activité.

Les objectifs d’un site internet se mesurent

La méthode SMART

Les objectifs d’un site internet peuvent être nombreux comme : augmenter les transactions, la durée des visites, augmenter le nombre de sessions par client. Mais dans tous les cas, ils doivent répondre aux caractéristiques suivantes. :

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Atteignable
  • Réalisable
  • Temporellement défini

On parle de la méthode SMART.

Il faudra donc mettre en place des indicateurs de performance (KPI) afin de vérifier la réalisation de vos objectifs. La mesurabilité va vous permettre de connaître les chiffres et les statistiques dans une période donnée. On pourra alors comparer scientifiquement différentes périodes afin de voir vos progrès dans le temps.

L’idéal est de mesurer les KPI tous les mois, tous les trimestres et tous les ans.

Les objectifs peuvent changer surtout si vous avez mal évalué leur faisabilité. Il est donc préférables de les revoir tous les ans.

Et s’ils sont mesurables, il faut mettre en place les bons indicateurs pour connaître votre impact sur le marché.

Par exemple, si je vous demande quel est votre objectif Seo pour votre site web ? Votre réponse devrait contenir les informations suivantes :

  • Sur quel mot-clé ?
  • Dans combien de temps ?
  • Pour atteindre quel trafic ?

 

Mesurer les KPI (Keyword Performance Indicator) :

Les KPis sont des indicateurs de performance sous forme de chiffres et de statistiques dans une période donnée.

Les KPIs les plus connus sont les suivants :

  • Nombre de visiteurs : C’est le nombre de personnes qui ont visité votre site internet pendant une période donnée (on en mesure généralement l’évolution de mois en mois).
  • Trafic de notoriété : Il représente votre trafic de marque. C’est le nombre de personnes qui sont arrivés sur votre site web après avoir recherché votre marque.
  • Temps passé sur le site en moyenne : C’est la moyenne du temps passé sur votre site.
  • Panier moyen : C’est la moyenne des montants dépensés par commande sur une période donnée.
  • Taux de conversion : C’est le pourcentage de visiteurs de votre site E-commerce qui finalise le processus de vente (donc réalisent un achat sur votre site).
  • Coût d’acquisition : C’est le ratio entre vos dépenses marketing et le nombre de clients convertis sur une période donnée le plus souvent pour les sites d’E-commerce
  • ROI : Le retour sur investissement de votre site E-commerce est le ratio entre la marge générée par vos ventes et les montants que vous avez investis dans votre site.
  • Taux de rebond : C’est le pourcentage de personnes ayant quitté votre site web après avoir visité une seule page.
  • Nombre de formulaires de contact remplis : C’est le nombre de visiteurs qui ont rempli le formulaire et sont rentrés en contact avec votre entreprise sur une période donnée.

Les 6 KPIs essentiels à mesurer pour votre site web

Il y a 6 KPI à mesurer pour connaître à coup sûr la progression de votre site web. Il est recommandé de regarder ses KPI tous les mois, tous les trimestres et tous les ans.

Le CA généré grâce au trafic naturel

Les objectifs se mesurent. Grâce à Google Analytics vous pouvez définir des objectifs. L’interface de Google Analytics vous permet de mesurer votre chiffre d’affaires en déterminant la valeur d’une conversion ou bien en activant la fonction E-commerce Tracking. 

Les conversions réalisées depuis les visites issues des moteurs de recherche

Afin d’améliorer les tunnels de ventes et la façon dont vous amener les prospects à devenir vos clients, il est primordial de mesurer votre taux de conversion. Là encore Google Analytics vous permet de mesurer vos conversions. Il devient alors parfois nécessaire de travailler votre UX, la vitesse de votre site en fonction du taux de rebonds de chaque page par exemple.

L’évolution du trafic

Là, c’est très facile, vous pouvez le faire vous-même en allant dans GA (Google Analytics).
Dans Aquisitions > Tout le trafic > Canaux > Organic

Vous pouvez comparer différentes périodes par exemple d’une année sur l’autre ou tous les 6 mois, voire tous les trimestres, mais il est inutile de le faire pour des périodes trop courtes.

La position des mots-clés

Ce KPI est aujourd’hui moins important, mais il donne une bonne idée de votre progression. En effet, à cause de la géolocalisation et des outils de personnalisation de Google, les résultats changent si vous êtes sur tablettes, mobiles, desktop mais aussi si vous êtes à Marseille ou à Nantes. Il varie aussi en fonction de votre historique de navigation.

Un outil de suivi des positions de mots-clé comme Semrush ou Se Ranking ou encore Myposeo est nécessaire. Mais dans le cas de Semrush il permet de voir l’évolution du nombre de mots-clé sur de longue période. 

Le nombre total de domaine référents (backlinks)

Les backlinks mesurent votre popularité sur la toile. Plus le nombre de liens provenants de sites web différent est élevé, plus votre popularité et votre autorité est important. Et c’est un très bon indicateur de la santé de votre site web.

En effet, le nombre de backlinks joue un grand rôle dans votre référencement et vos positions dans les moteurs de recherche sur des mots-clé donnés, ce qui impacte donc forcément votre trafic sur le long terme.

Là encore, un outil de mesure est nécessaire. Nous utiliserons Ahrefs, Majestic ou bien Moz.

Le nombre de pages vues, le taux de rebond et de sortie

Afin de mesurer l’efficacité de vos contenus spécifiques, Analytics vous fournit des indicateurs cruciaux.

Le nombre de pages vues permet de mesurer le volume de l’audience qui est arrivé sur votre page. 

Nombre de pages vues - analytics
Le taux de rebond

Si votre page est la toute première page que consulte un visiteur qui arrive sur votre blog, le taux de rebond permet de mesurer si l’internaute quitte votre site une fois votre page lue.

En général, plus le taux de rebond est faible, meilleur est votre sit web. Le taux de rebond de votre site est dit « faible » s’il est situé en dessous de 40% et « élevé » s’il dépasse les 55%.

Mais attention aux interprétations trop hâtives ! Un taux de rebond élevé peut indiquer que l’internaute a obtenu l’information qu’il cherchait rapidement. Il faut alors vérifier la durée moyenne de session sur la page pour vérifier que c’est grâce à la qualité de votre contenu.

Si votre page vise à inciter le visiteur à poursuivre sur votre site (en l’invitant à accéder à acheter un produit, ou télécharger un contenu sur votre site par exemple) alors un taux de rebond élevé est mauvais signe.

Le taux de sortie

Le taux de sortie et très similaire. Il mesure aussi les internautes qui quittent votre site. La différence avec le taux de rebond est que cette page n’est pas nécessairement celle sur laquelle l’internaute est entré. 

Les autres KPIS

Mais de nombreux KPI existent et vous permettent de mesurer un scope très large de votre impact sur le marché : certains mesurent la notoriété de votre marque, l’engagement des visiteurs, l’acquisition de leads, l’efficacité de votre système de vente ou bien la capacité à fidéliser votre clientèle.

Comment mesurer la notoriété de votre marque ?

• Portée : combien de personnes ont vu un contenu en particulier ?
• Nouveaux visiteurs : combien de nouveaux visiteurs sont venus sur le site ?
• Visiteurs connus : combien de visiteurs ayant déjà été identifiés lors d’une session antérieure reviennent sur votre site ? Cela montre la capacité de votre contenu à retenir une audience
• Nombre de visiteurs : combien de visiteurs viennent sur le site sur une période
donnée ? Cela permet de déterminer la taille de votre audience
• Nombre de pages vues : combien de visiteurs ont vu l’une des pages de votre site ?
• Nombre de followers actifs : combien de personnes qui vous suivent ont interagi avec l’une de vos publications dans les 30 derniers jours ?
• Fans et followers : combien de personnes vous suivent sur l’un de vos réseaux sociaux ?
• Popularité du contenu : comment performent-ils au fil du temps ?
• Nombre total d’actions « sociales » : combien avez-vous d’actions sociales effectuées (like, partage, commentaire…) sur une période donnée ?
• Backlinks : combien de sites ou pages de site pointent vers votre site ou une page de votre site ?
• Taux de rebond : combien de personnes ont quitté une page spécifique du site internet sans avoir visité d’autres pages du site ?
• Pages par session : quel est le nombre moyen de pages visitées lors d’une seule et unique session ? Cela permet d’évaluer la qualité de votre linking interne et votre capacité à diriger l’internaute là où vous voulez qu’il aille.
• Durée moyenne des sessions : quel est la durée moyenne de session sur votre site ? Cela vous donne une indication de l’engagement de votre audience sur votre site (restent-ils longtemps sur votre site ou sont-ils seulement de passage ?)

Comment mesurer l’engagement des visiteurs?

 L’engagement des visiteurs exprime la réaction des internautes à vos contenus.  

• Partages sociaux : combien de personnes partagent un contenu en particulier ?
• Commentaires : combien de personnes réagissent à une publication spécifique(que ce soit sur votre blog, facebook, twitter…) ?
• Likes : quels sont les publications qui génèrent le plus d’engagement sur les réseaux sociaux ?
• Mentions : combien de personnes mentionnent l’une de vos publications sur les réseaux sociaux ? Cela vous permet de gérer votre réputation en ligne
• Demandes directes : avez-vous des personnes qui vous contactent pour être visibles sur votre site ?
• Republications : vos publications sont-elles mises en avant sur d’autres sites internet (médias, experts sectoriels, blogueurs, etc.)?
• Pourcentage de « returning visitors » : à quelle fréquence les visiteurs reviennent-ils sur votre site?
• Taux de souscription à votre newsletter : comment évoluent dans le temps vos abonnés à la newsletter?

Comment mesurer l’acquisition de leads ?


• Nouveaux leads : combien de nouveaux contacts entrants vos contenus génèrent-ils sur une période donnée ? Quels sont les contenus qui vous apportent le plus de leads qualifiés ? 
• Nombre total de leads : combien de contacts entrants vos contenus génèrent-ils sur une période donnée ?
• Marketing Qualified Lead (MQL) : combien de leads ont été qualifiés par le marketing, c’est-à-dire combien de leads ont effectué une action qui permet de les définir comme engagés et susceptibles d’être intéressés par vos services/produits ?
• Ratio lead/MQL : combien de leads ont avancé dans leur parcours d’achat et sont donc devenus MQL ?
• Ratio MQL/SQL : combien de MQL sont devenus SQL ?
• Sales Qualified Lead (SQL) : combien de leads ont été jugés suffisamment qualifiés
par l’équipe commerciale et requièrent un contact direct avec les commerciaux ?
• Coût d’un SQL : combien un SQL vous coûte-t-il en moyenne ?
• Opportunité : combien de SQL sont devenus de vraies opportunités commerciales ?
• Coût par lead : quel est le coût moyen d’un lead ?
• Taux de conversion : quel est le pourcentage de visiteurs qui ont effectué
l’action désirée (ex : téléchargement d’un livre blanc, inscription à la newsletter, demande de démo, etc.) après avoir interagi avec l’un de vos contenus ?
• Qualification des leads : combien de leads ont fait une transaction chez vous ?
• Trafic organique : quel est le pourcentage de vos leads provenant des recherches organiques sur les moteurs de recherche (Google) ?
• Positionnement : quelle est l’évolution de vos positions dans les résultats des moteurs de recherches sur un ensemble de requêtes/mots-clés ? Cela vous permet d’apprécier la performance de votre stratégie de référencement…


Comment mesurer l’efficacité de votre système de vente ?

• Taux de conversion lead-client : combien de leads vous faut-il pour conclure une vente sur une période donnée ?
• Coût par acquisition : combien cela vous coûte-t-il pour transformer un lead en client ?
• Durée du cycle de vente : quelle est la durée moyenne du cycle de vente, c’est-à-dire le temps écoulé entre le premier contact et l’achat ?
• Panier moyen : quelle est la moyenne d’achat effectuée par un même consommateur sur une période donnée ?

Comment mesurer la fidélisation de votre clientèle ?

• Pourcentage de clients récurrents / Taux de fidélité : combien de clients ont déjà acheté l’un de vos produits/services précédemment ?
• Customer Lifetime Value (CLV) ou Valeur Vie Client : correspond à la somme des revenus générés par une entreprise tout au long de sa relation avec un client
• Perte de clients (« churn ») : combien en avez-vous perdu au cours des 12 derniers mois ?
• Taux de satisfaction client : comment vos produits ou services répondent ou surpassent les attentes de vos clients ?
• Taux des tickets clôturés : économies réalisées par l’intermédiaire d’une assistance clientèle en ligne
• Ambassadeurs : combien de clients fiers de travailler avec vous sont prêts à vous recommander auprès de leur entourage ?

Les outils qui offre les bons indicateurs

Il vous faut configurer correctement les outils de Google Analytics ou Google Tag Manager pour mesurer le succès de votre site internet. Il donne les indicateurs nécessaires au suivi de la performance.

Google Analytics

Google Analytics est un outil extrêmement pertinent. Il fournit les informations clés dont vous avez besoin pour comprendre ce qui fonctionne et ce qui doit être amélioré dans votre plan et actions marketing. 

Avec Google Analytics vous pouvez configurer des tableaux de bords spécifiques pour mesurer vos KPI préférés.

Les tableaux de bords vont vous permettre de voir en un clin d’œil sous forme de diagramme, des graphiques, de chiffres, de camembert l’ensemble de vos statistiques sur une période donnée et surtout de comparer vos chiffres avec une période antérieure.

Par exemple, vous obtiendrez ainsi le nombre de pages vues par visite, le taux d’engagement de vos visiteurs, les pages les plus lues, le temps moyen de lecture, les villes les plus actives, etc…

Mais vous pourrez aussi affiner en définissant des filtres afin de connaître par exemple les même KPI selon les différentes sources de trafic, par exemple : desktop, mobile, tablettes, etc…

Google Analytics va vous permettre de définir des objectifs et de configurer des entonnoirs de conversion pour mesurer votre taux de conversion. C’est un KPI essentiel que de connaître les taux de conversion pour améliorer l’efficacité de votre site internet.

E-commerce avec Google Analytics

Activer le code de tracking ecommerce et ajouter du code à votre site pour collecter les données d’E-commerce et les envoyer à Analytics. Pour toute entreprise de commerce électronique, le plus important est de connaître le pourcentage de conversion précis. Si vous connaissez le pourcentage de conversion précis pour votre boutique de commerce électronique et que vous avez la visibilité sur l’ensemble de l’entonnoir de commerce électronique, vous seul pouvez mieux canaliser votre marketing ainsi que les efforts UI / UX pour atteindre un % de conversion optimal.

Google Tag manager :

Google Analytics est vraiment parfait pour collecter et analyser les données du site Web de votre entreprise. C’est l’outil idéal pour prendre les bonnes décisions dans vos actions de Marketing Digital. Google Tag Manager est destiné aux professionnels du Marketing, il est néanmoins utile pour n’importe quelle entreprise qui cherche à collecter des données précises et connaître plus précisément le comportement des internautes pour optimiser son site internet.

Si vous avez besoin de faire un suivi précis de ce qui se passe sur votre site Web, je recommande Google Tag Manager si vous commencer à trouver certaines limites à Google Analytics.

Google Tag Manager est non seulement un outil puissant, mais en plus, il est en plus gratuit.

Suivez notre article sur Google Tag Manager (GTM) pour apprendre à installer l’outil sur votre site internet

Selon votre domaine d’activité, vous devriez fixer le but d’un site ; il est donc primordial de bien définir vos exigences et de mesurer vos résultats en fonction des objectifs établis. 

Conclusion

Un site internet répond à plusieurs objectifs, internes et externes, pas toujours simples à définir selon les contextes. Mais il est primordial de vous fixer un but. Votre budget peut limiter aussi les objectifs d’un site vitrine ou d’un site E-commerce, la rédaction d’un cahier des charges peut alors vous permettre de synthétiser vos besoins

 


Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

1 commentaire pour “Les objectifs d’un site internet”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


BESOIN DE CONSEILS ?

Si vous voulez discuter de votre projet web, n’hésitez pas à en parler avec Webmaster freelance!

06 63 27 17 00